Il est temps de siffler le « Filimbi »

1
156



Le 15 mars 2015, les forces de sécurité de la République Démocratique du Congo ont interpellé plusieurs activistes pro-démocratie alors qu’ils étaient en conférence de presse sur l’engagement civique des jeunes. Certains ont été relâchés le même jour et d’autres quelque jours plus tard, mais plusieurs ont été détenus sans motif d’accusation pendant des semaines.

1 COMMENT

Comments are closed.